Montagne de l’âme

 Montagne de l’âme, 2007-2009, série photographique

 

Shanshui (montagne et eau), c’est le paysage primitif que j’ai vécu. Je suis né à Jixi dans la région de Huizhou, pays d’origine de l’encre de Chine. Au début de mes études de la peinture et de la calligraphie, j’ai naturellement utilisé le pinceau et l’encre. Les premières œuvres d’art que j’ai sillonnées, étaient quelques peintures de Shanshui sous le pinceau des lettrés. Je contemplais souvent ces peintures, en imaginant que j’étais ce qui dans les peintures, voyageait en montagne, pêchait en pluie sur une rivière, cette vie hors du monde me tient au cœur, pour toujours.

Mais c’est juste une montagne qui a nourri mon âme, c’est la Montagne fraîche. Mon village natal se cache au pied de cette montagne. Je recherche au long de la rivière vers sa ressource, pour trouver l’étang mystérieux à la touche de la montagne et la terre. Ou, sans rien faire, je passe longtemps à regarder les pierres, les courants d’eau, les feuilles d’arbres, la pluie, le brouillard, et la nuit étoilée. Chaque été ou hiver, je marche à pied une dizaines de kilomètres pour habiter quelques temps en Montagne fraîche. Marcher dans la montagne, est pour moi le dialogue le plus intime avec la nature. Souvent, au chemin vers le sommet, de loin je vois la rencontre d’un nuage avec la montagne, peu temps après, j’arrive dans le nuage, là c’est en fait un monde touché par brouillard ou frappé par pluie. En forêt, parmi les montagnes, cet univers me ressens que tous les êtres sont sans réelles différences, mes pieds sont les racines, mes mains les feuilles. Un ordre immense existe autour de mon être, de ce tout petit monde humain.

La solitude de l’homme moderne se construit avec les matériaux artificiels, la civilisation s’évolue souvent en éloignant la terre. Loin de la terre, la solitude risque d’être sans fin.

 

山水,是我看到最初的風景。我生長在徽州,家鄉績溪是墨的發源地,因而在初習書畫之時,就自然地使用筆墨。接觸最早的藝術作品,便是寥寥幾幅文人筆下的山水畫。我常常凝視著這些畫,想像自己就是畫中的策杖逰山人,或是斜風細雨中的漁翁,這種與世無爭的隱逸生活讓我癡迷。
但卻是一座山真正滋養了我的靈魂,它就是清涼峰。我的村莊就在清涼峰的山脈里,在山裏無事可做,我就沿著小河溯源而上,去尋找山與地交接處隱秘的深潭。或者長時間地看石頭,看水流,看葉子,看雨,看霧,看星空。每年冬夏,我都會走一二十里山路到清涼峰去住一些時日。走山路,是與自然最為親密的對話。有時在爬上峰頂的路途中,遠看見一朵雲與這座山相遇,等步入雲裡,那里卻是一個風拍雨打或是雲霧繚繞的世界。在密林里,在山重山中,我感到萬物一致,我的腳成了樹根,我的手便是草葉。一個比人類的小小世界遠為宏大的秩序存在在我生命的周圍。
現代人的孤獨恰是用人造材料構建起來的,文明發展的代價,常伴隨著對大地的疏離。如果不能與自然相視相語,孤獨恐怕會永無止境。